Le Marié

L’art de la demande

Quand l’Homme et moi avons pris la décision de nous marier, sa première question  a été : « mais comment je dois faire ma demande ? » Il ne savait pas s’il devait poser un genou à terre, aller voir mon père pour demander ma main ou écrire un message dans le ciel. Si je savais ce dont je n’avais pas envie,  je n’avais aucune idée de ce que je voulais exactement. Bien-sûr, nous, on voudrait qu’ils ne nous demandent pas quoi faire et qu’ils tentent seulement de nous surprendre. Mais pour ces hommes élevés bien loin des contes de fées, la demande en mariage est une épreuve bien compliquée ! Quand ? Comment ? Où ? Quelle bague ?

proposal

Source : Pinterest

Premièrement, ce que vous devez savoir messieurs, c’est que votre demande sera la première chose qu’elle racontera à tout le monde : alors oui, vous avez la pression, ne vous ratez pas !

1) Assurez-vous en priorité qu’elle ne soit pas contre l’idée du mariage. Car non, toutes les femmes ne rêvent pas de se faire passer la bague au doigt, il vaut donc mieux avoir évoqué le sujet au moins une fois !

2) Passons maintenant aux choses sérieuses : la bague.

Option 1 : la surprise totale
Comme vous n’y connaissez certainement pas grand chose, vous vous dites que n’importe quelle petite bague mignonne fera l’affaire… que nenni ! Chaque fille (ou presque) rêve d’avoir un solitaire, c’est à dire une bague avec une seule pierre ou une pierre dominante. Pourquoi ? Parce que c’est la tradition et puis c’est tout. Alors oui, elle pourra toujours trouver une autre bague très jolie, mais croyez-moi, UN SOLITAIRE !

Concernant la pierre en question, un diamant, of course. Parce qu’à moins d’avoir un compte en banque et/ou une famille bien garni(e)s, les fiançailles (et le mariage) sont sans doute les seules occasions pour une femme d’avoir un diamant, vous ne pouvez pas lui refuser ça ! La taille de la pierre est à définir selon vos moyens mais aussi selon la personnalité de votre future fiancée : si elle est de nature plutôt discrète, préférez un petit diamant par exemple.

Bien entendu, si vous avez un petit budget, misez sur une pierre moins coûteuse et si vous souhaitez une touche de fantaisie, dirigez-vous vers un anneau plus travaillé (plutôt que lisse) ou une pierre de couleur.

Une fois que vous avez repéré la bague que vous souhaitez offrir, demandez l’avis de sa sœur ou sa meilleure amie : on ne sait jamais !

Option 2 : la surprise pas totale
Vous avez décidé de vous marier, elle sait que vous allez faire votre demande, mais elle ne sait ni quand, ni où. Si vous allez devoir vous casser la tête comme les autres pour le reste, pour la bague, vous êtes tranquille : soit elle vous dira à peu près ce qu’elle veut, soit elle ira la choisir avec vous, voilà déjà une chose de réglée !

4) À moins que votre future fiancée ne soit en passe de devenir reine de la télé-réalité, évitez de faire votre demande en public. Déjà parce que vous ne pouvez jamais être sûr à 100 % qu’elle dira oui, ensuite parce qu’un peu d’intimité ne fait pas de mal dans ce monde de brut.

Préférez un endroit qui reflète votre histoire, comme le lieu de votre rencontre, la ville où vous avez passé des vacances inoubliables ou encore chez vous, en ayant tout de même pris soin de soigner l’ambiance !

5) Préparez votre discours mais pas trop : parlez des moments forts de votre histoire, de vos sentiments, pleurez un peu et hop, l’affaire est dans le sac.

Après ça, l’aventure ne fait que commencer !

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre
    Bagues de fiançailles à croquer - D'une mariée à l'autreD'une Mariée à l'Autre
    24 juillet 2014 at 11 h 11 min

    […] avoir aiguillé Monsieur sur comment vous demander d’être la femme de sa vie, intéressons-nous d’un peu plus près au petit (ou gros) bijou qui symbolisera votre […]

  • Répondre
    Organisation : par où commencer ? | D'Une Mariée A L'Autre
    26 octobre 2015 at 15 h 37 min

    […] y est, il a fait sa demande et vous avez dit oui, toutes nos félicitations ! Mais passées l’excitation et les heures à […]

  • Laisser un commentaire