Inspirations Le coin des invités

Les 9 commandements du parfait invité

Les 9 commandements du parfait invité - D'une mariée à l'autre

On est toujours empli d’excitation et de joie lorsqu’on reçoit une invitation à un mariage. Et on se sent honoré d’avoir été choisi par les futurs mariés pour partager ce jour si spécial à leurs côtés. Alors, on fait tout pour être à la hauteur de l’événement. Pour cela,  on révise les 9 commandements pour être le parfait invité !

1 – Tu ne t’habilleras pas en blanc

Oui, ce détail a parfois besoin d’être répété : PAS DE BLANC à un mariage (ni crème, ni ivoire, ni écru), sauf indication contraire dans le dress code ! Pour 2 simples et bonnes raisons : à moins d’être celle qui a confectionné la robe de la mariée, vous ne savez pas à quoi elle ressemble. Ce serait dommage de se retrouver à la mairie ou à l’église avec une robe qui semble tout droit sortie de la même collection que celle de la mariée. Et la 2ème raison rejoint la première : vous ne voulez pas gâcher ce qui est l’un des plus beaux jours de la mariée (n’est-ce pas ?). Car oui, depuis ses fiançailles, elle s’est imaginé dans cette robe, a rêvé le jour où ce serait elle la princesse, l’objet de toutes les attentions dans sa robe blanche. Alors, vous aurez une multitude d’autres occasions de porter cette petite robe d’été en dentelle (et elle, une seule de rayonner dans cette robe blanche).

Que faire ? Heureusement, il y a autant de palette de couleurs que d’étoiles dans le ciel (enfin pas tant), mais voilà d’autres couleurs s’offrent à vous et sauront flatter votre beauté.

2 – Tu ne viendras pas avec quelqu’un qui n’a pas été invité

Si vous n’avez pas de +1, il y a probablement une raison. Le couple veut peut être n’avoir à ces côtés que des amis proches et la famille, faire un mariage intime ou alors l’espace de réception a une capacité limitée ou des restrictions budgétaires (sachant qu’une seule personne en plus peut monter jusqu’à 1000€). Vous comprendrez alors.

Que faire ? Si cela vous dérange vraiment de venir seul(e), parlez-en avec les futurs mariés.

3 – Tu ne feras pas l’intéressant pendant la cérémonie

On a tous en tête cette scène de film où au fatidique « Si quelqu’un s’oppose à ce mariage, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais », quelqu’un se lève et au choix fait une blague ou dévoile un secret rocambolesque du genre « ne l’épouse pas, c’est ton frère et j’attends un enfant de lui ». Alors, dans la vraie vie, celle qui n’est pas en 16/9ème, si vous ne voulez pas qu’un des mariés déjà à fleur de peau craque lors d’une de vos blagues et vous déteste à jamais, on fait l’impasse.

Que faire ? On espère que si vous détenez une information capitale sur le mariage, vous en avez parlé avant le jour J en privé et avec les futurs mariés.

4 – Tu ne feras pas de discours inappropriés

Vu que nous parlons de blagues, sachez qu’un beau discours n’a pas besoin d’anecdotes quasi humiliantes ou de blagues qui mettraient mal à l’aise. Alors, l’anecdote sur le futur marié à moitié ivre vomissant ses tripes, l’ex de la future mariée pas assez bien pour elle, l’histoire des stripteaseuses de l’enterrement de vie de garçon ou votre flirt lors d’une soirée d’ivresse avec l’un des mariés, on en parle une autre fois (ou jamais).

Que faire ? Lire le discours à quelqu’un d’autre (de préférence un parent ou un grand-parent) et si l’un de vous deux n’est pas à l’aise pendant certains passages, on les oublie.

5 – Tu ne confondras pas mariage et soirée Meetic

Il est souvent dit que l’on a de fortes chances de rencontrer l’homme de sa vie lors d’un mariage. Après tout, l’endroit est plein de célibataires du même âge, alors plutôt propice aux rencontres. Mais est-ce vraiment nécessaire de faire de cette quête le but de sa soirée ?  Et si, on vous le souhaite, vous rencontrez quelqu’un avec qui vous avez énormément d’affinités, la piste de danse (par exemple) n’est pas vraiment le lieu pour se la jouer séduction extrême, danses lascives et suggestives incluses.

Que faire ? Si lors de la soirée, des affinités apparaissent et des liens se créent, alors pourquoi ne pas s’échanger vos numéros et mettre en place un premier rendez-vous au détour d’une danse ?

6 – Tu ne boiras pas jusqu’à ce qu’ivresse et situations gênantes s’en suivent

Le mariage fait partie de ces occasions où le champagne coule à flots. Où l’on s’enivre de bonheur et de bulles. Le but est de ne pas être l’invité dont tout le monde parlera le lendemain, celui qui aura titubé toute la soirée, fait des pas de danses plutôt aléatoires et aura fini par vomir.

Que faire ? On garde les sessions de Tequila Paf pour l’enterrement de vie de garçon/jeune fille

7 – Tu ne renverseras rien sur la mariée

Du non-respect du commandement numéro 6 découle parfois le commandement numéro 7. Alors pourquoi  ? Parce que soyons honnêtes, personne n’a envie d’être celui ou celle qui aura renversé un verre de ce délicieux Saint-Emilion sur la robe de la mariée. Personne.

Que faire ? On fait très très attention. Et en cas de doutes, on pose son verre avant de s’approcher de l’immaculée robe blanche.

8 – Tu ne feras pas des demandes intempestives au DJ

Une soirée de mariage n’est pas une soirée au Macumba. Les futurs mariés ont engagé un DJ, discuté avec lui de leurs attentes, alors si le DJ ne passe pas « When Love Takes Over », vous y survivrez.

Que faire ? Sauf demande expresse des mariés, on se garde de crier « DJ, passe ‘insérer tout titre qui commence par « c’est ma chansoooon »‘  » et on danse !

9 – Tu garderas un œil sur ton ou tes enfants

Oui ça peut paraître délicat. Vos enfants sont adorables mais personne n’apprécie les enfants qui courent partout à la mairie/l’église, qui pleurent à tue-tête pendant les vœux, qui balancent la nourriture et tous les autres scénarios imaginables.

Que faire ? Dans le doute, demandez si il y aura un système de garderie sur le lieu de réception et prenez vos dispositions. Sinon, laissez-les à la maison. Juste une soirée sans eux, ça devrait aller.

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre
    Miss Ambre
    14 août 2014 at 13 h 20 min

    Ton article m’a bien fait rire 🙂 c’est vrai que c’est ce genre de petits tracas qui nous angoissent tous !

  • Répondre
    adeline L
    20 septembre 2014 at 10 h 55 min

    très bon article, les nouchètes alias antoine et adeline essayeront de tenir compte de tout cela.

  • Laisser un commentaire